Portraits

J’avais d’abord écrit ici que faire le portrait de quelqu’un, c’était d’aller un peu à sa rencontre. Même brièvement. Mais j’ai trouvé une définition qui me sied davantage dans les mots de la photographe Dominique Isserman. Pour elle, pour réussir un portrait, il faut que la personne photographiée collabore, corps et âme, avec le ou la photographe, que l’espace d’un moment, ils inventent ensemble une danse, une chorégraphie. Ni plus, ni moins.

J’aime le portrait naturel, spontané, pris à la volée. Mais les mises en scène me plaisent aussi. Lorsqu’elles s’inscrivent dans l’inspiration du moment, reflètent l’âme d’un lieu, recréent une ambiance particulière.

Que la séance ait lieu à l’extérieur ou à l’intérieur, je préconise la lumière naturelle. En son absence ou pour créer un éclairage précis ou uniforme, je dispose d’un studio mobile.