Amarrages en Petite Italie

Amarrages sans frontières
Rosa, la guide d'Amarrages sans frontières, présentant le parc de la Petite Italie.
Visite de la communauté italienne de Montréal
À la Casa d’Italia

La Semaine italienne de Montréal s’est terminée dimanche dernier, le 22 août, avec la traditionnelle visite de la Petite Italie offerte depuis des années par Amarrages sans frontières. Une petite brise bienfaitrice a accompagné le groupe pour ce circuit piétonnier de 2 heures qui débutait à la Casa d’Italia, près du métro Jean-Talon, pour se terminer au parc de la Petite Italie, sur le boulevard Saint-Laurent, près de la rue Bélanger.

Mais d’abord l’histoire d’Amarrages sans frontières!

Spécialiste en gestion touristique et en art dramatique, Jean-Marc Descôteaux a co-fondé, il y a 30 ans, une association, rapidement convertie en entreprise, dont la mission consiste à créer des ponts entre la population montréalaise et les différentes communautés qui la composent. À sa manière, Amarrages sans frontières veut contribuer au “bien vivre ensemble” en favorisant une meilleure connaissance et compréhension les uns des autres.

Jean-Marc lisant un extrait d’un poème italien, en début d’activité.

Pour ce faire, Jean-Marc a tenu à confier le rôle de guide à des personnes issues des communautés visitées. Elles sont les mieux à même de raconter l’histoire de leur communauté voire de leur propre famille, les raisons et enjeux de leur immigration au Canada, leurs us et coutumes, arts traditionnels, gastronomie, etc. Autre particularité : chaque circuit comprend la découverte d’un lieu de culte, d’un centre communautaire ou artistique, d’un parc symbolique, de commerces typiques, la dégustation d’un met typique si ce n’est d’un repas complet, l’initiation à une activité traditionnelle, etc.

C’est donc une réelle immersion dans la communauté visitée qui est proposée tant au grand public qu’à la clientèle scolaire, de Montréal et des environs! Avant la pandémie, des activités dans une douzaine de communautés ethniques étaient offertes. Cet automne, seuls la Petite Italie et le quartier portugais seront visités avec le grand public (voir dates en fin d’article).

Photos et résumé de la visite de la Petite Italie!

Rosa est une femme admirable ! Je l’ai vue mener de main de maître cette visite sous une chaleur accablante. Le groupe d’une vingtaine de personnes avait rendez-vous à la Casa d’Italia pour la mise en contexte historique, politique, géographique, etc. Puis, direction du marché Jean-Talon, où Rosa nous raconte mille anecdotes de son enfance, quand elle y accompagnait sa mère. De là, en direction de la majestueuse église Notre-Dame-de-la-défense où se cache un mystérieux Mussolini, on scrute des yeux un jardin typiquement italien.

Sur la rue Dante, dégustation dans le parc du même nom d’un délicieux cannolli provenant de l’incomparable pâtisserie Alati Caserta !! On en profite pour admirer la statue de Dante Alighieri, le grand poète italien, auteur de la Divine comédie. De l’autre côté de la rue, la coquette quincaillerie Dante, rendue célèbre par sa propriétaire, Elena Faita-Vendittelli, qui changea “un peu” la vocation de l’endroit dans les années 90 en donnant des démonstrations de pâtes fraîches! Tout autour, des restaurants et des cafés italiens où les gens sirotent un café sur les terrasses, en ce torride après-midi.

Incontournable, l’épicerie Milano sur le boulevard Saint-Laurent, fondée et toujours tenue par la famille Zaurini. La célèbre épicerie a été complètement restaurée et agrandie il y a quelques années et on y trouve tous les produits italiens dont on peut rêver! Des boissons italiennes Brio nous ont été gentiment offertes, celle à l’orange et la classique, au Chinotto.

Et c’est au parc de la Petite Italie que se termine cette tournée. La discussion a continué encore un bout, les gens visiblement ravis des explications données avec enthousiasme par la charmante Rosa.

Au programme cet automne 2021

Amarrages sans frontières présente trois activités pour le grand public cet automne : tout bientôt, le 28 août, Little Italy (en anglais), puis le 18 septembre, le quartier portugais (en français) et, enfin, le 16 octobre, la Petite Italie (en français). Les visites débutent à 14 h et sont d’une durée de deux à trois heures. Réservations obligatoires. Photos et rédaction : Nathalie Choquette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *